Ulrich WeinerEté 1992: Ulrich Weiner utlisant un P1 de Siemens et le nouveau réseau D1 de la Telekom, au premier plan son vélo.A l'âge de 10 ans, j'ai fait ma première expérience avec la radiocommunication. J'avais épargné mon argent de poche pour acheter deux talkies-walkies et la possibilité de communiquer sans fil me fascinait tellement que j'ai immédiatement recommencé d'épargner pour un appareil avec une portée plus longue. A l'âge de 12 ans, j'y étais arrivé: j'ai inauguré ma première station radio avec une portée d'environ 30 kilomètres. Mais peu après, cela aussi ne me suffisait plus.

Lire la suite...

267px MigraineSi Pascale va mieux, elle a vécu un véritable enfer durant plus d'une année. Rencontre avec une électro-hypersensible.

Témoignage de l'électrohypersensibilité. Article par Gregory Balmat, Journal La Côte, 30 septembre 2015

Lire la suite...

mast sunburst4Dans le passé, la technologie jouait un rôle important dans la vie de Marcel Bolli. Il a étudié la mécanique et plus tard, s'est recyclé dans l'informatique. Pendant longtemps, il a eu du plaisir à faire de la moto.

Maintenant, Marcel Bolli n'a ni portable, ni téléphone sans fil, ni Wi-Fi. Cet homme de 38 ans originaire de Schaffhausen est électrosensible. Il ne tolère pas le rayonnement non-ionisant (RNI).

Extrait d'un article par Bettina Dyttrich, Die Wochenzeitung, 24 janvier 2013 (traduction en français par Meris Michaels de Mieux Prévenir)

Lire la suite...

cavanaugh-2392Godeliève Richard. Photo: Matthew CavanaughInsomnies, vertiges, douleurs. La Neuchâteloise Godeliève, 37 ans, a vécu trois ans infernaux jusqu'à ce qu'elle comprenne l'origine de ses maux.

Cela fait une année qu'elle revit, grâce à un «biotuner».

«J'ai encore de la peine à en parler autour de moi, car c'est un sujet tabou. De nombreuses personnes pensent que c'est psychologique, elles ne parviennent pas à concevoir que les portables, ordinateurs ou autres appareils sans fil, éminemment pratiques et souvent liés à la notion de liberté, puissent être malsains. Je n'aurais moi-même jamais imaginé l'impact qu'ils pouvaient avoir sur la santé. Il m'a fallu des mois d'errance médicale avant de le comprendre».

Témoignage de l'électrohypersensibilité. Article par Jennifer Keller, Femina, 23 mars 2014

Lire la suite...

sosthene bergerSosthène Berger, 49 ans, reçoit «Le Matin» au fond de son jardin à La Neuveville (BE). Là où il a égrainé les jours entre avril et octobre 2011, n'accédant à sa maison que pour se doucher et dormir. C'est cette année-là que l'ingénieur a découvert qu'il était «électrosensible». Tout à coup, wi-fi, téléphones portables, tablettes et même aspirateur, perceuse ou machine à coudre ont fait de son existence un enfer. Depuis, il vit dans un chantier permanent afin de se prémunir au mieux des ondes électromagnétiques. Article de Cléa Favre paru dans Le Matin du samedi jeudi 28 décembre 2013.

Tout a commencé, pour Sosthène Berger, par des migraines répétées qui remportaient toute bataille médicamenteuse. Ont suivi insomnies, troubles cognitifs, bourdonnements très forts dans les oreilles, malaises, palpitations cardiaques et sautes d'humeur. Une nuit où l'ingénieur garde une énième fois les yeux grands ouverts, son instinct le pousse à emporter une natte de voyage à la cave pour y dormir. Il trouve enfin le repos dans cet abri et se met à soupçonner une corrélation entre ses maux et les ondes électromagnétiques.

Lire la suite...

Disconnect No Connection

Agir

Protégez-vous en diminuant votre exposition à l'électrosmog. Si votre travail vous oblige à utiliser un téléphone portable, utilisez votre bon sens et suivez les conseils de l'office Fédéral de la Santé.

Evitez le sans fil et optez pour des connections câblées comme les solutions pour éviter le Wi-Fi.

Faites opposition si votre environnement est ménacé par des implantations d'antennes de téléphonie mobile ! Voir exemple de lettre.

Observez et documentez-vous. Parlez autour de vous des problèmes de l'électrosmog et utilisez votre pouvoir démocratique pour voter des politiciens qui s'engagent contre une prolifération incontrôlée de l'électrosmog.

Cherchez de l'aide si vous en avez besoin! Vous pouvez demander des analyses à des spécialistes ou louer des appareils de mesures et faire votre propre analyse.

 

Nombre de visiteurs

Cette semaine929
Ce mois17452
Total2441433

Aller au haut